Votre site sur la santé, pour vous guider, et vous accompagner

Avec la mutuelle MGS, découvrez la carte

Cliquez ici pour réaliser votre devis
personnalisé en 2 minutes !
> JE COMPARE
> JE CHOISIS
> JE SOUSCRIS

Comment sont établis les tarifs des assurances complémentaires santé ?

Pour établir une cotisation, plusieurs paramètres sont pris en compte, ils sont liés à :

L’âge du souscripteur et de ces éventuels ayant-droits

Si en général, les actuaires retiennent la même base pour les enfants de la naissance jusqu’à leur 18ème ou 20ème anniversaire, la tarification des adultes évolue avec l’âge. La consommation médicale moyenne est en effet plus importante chez une personne de 55 ans que pour une personne de 25 ans.

Le contenu de la garantie

Une garantie prévoyant une prise en charge des dépassements d’honoraires, des forfaits importants en dentaire et en optique sera forcément plus chère qu’une garantie basique à 100% de la base de remboursement de la sécurité sociale.

Le domicile du souscripteur

Tous les départements ne sont pas logés à la même enseigne, ils sont répertoriés dans un zonier en fonction du coût de la consommation médicale, (il existe 4 ou 5 zones selon les compagnies). L’élaboration du zonier étant propre à chaque compagnie, il n’est pas rare de voir certains départements classés en zone 4 chez la compagnie X se retrouver en zone 3 ou 5 dans les compagnies Y ou Z.

Les taxes gouvernementales

Dans tous les contrats, les cotisations sont taxées à hauteur de 7% (TSCA) pour renflouer les caisses de la sécurité sociale et à hauteur de 6,27% pour financer la CMU-Complémentaire et l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS).

Les frais de gestion et de commercialisation

Ils sont propres à chaque compagnie et ont forcément un impact sur le coût final, le gouvernement Fillon avait voté un décret imposant un devoir d’information et de transparence de ces coûts vis-à-vis des assurés, la mise en œuvre de cette mesure devait se faire au 1er octobre 2012, elle a été reportée au 1er janvier 2014 par l’actuel gouvernement.

L’obligation de constituer des réserves

Il s’agit d’une mesure de solvabilité issue de la loi EVIN qui impose aux compagnies d’assurances et aux mutuelles une obligation de se constituer des réserves sur la base de 17% du montant de la cotisation.

Les provisions techniques

Elles correspondent à la valeur estimative des dépenses en principal et en frais, tant internes qu'externes, nécessaires au règlement de tous les sinistres survenus et non payés.

L’évolution des dépenses de santé

En 2011, le montant des dépenses de santé s'élevait à 240,3 milliards d'euros, l’inflation dans ce domaine est toujours et depuis longtemps supérieure à l’augmentation du pouvoir d’achat.

Petit tas de pièces